La collecte de data, le nouvel eldorado pour le business des entreprises ?

Selon une étude réalisée par Gartner* aux Etats-Unis, 56% des entreprises ne savent pas comment tirer profit de la data alors même que 2,5 trillions d’octets d’informations sont générées quotidiennement. Depuis plusieurs années, la collecte de données a pris une place prépondérante dans les nouvelles stratégies marketing des entreprises. Au-delà d’une nécessité de traiter des volumes de données importants, il s’agit surtout d’y ajouter de la valeur, afin d’apporter au consommateur ce dont il a besoin grâce à des solutions et réponses personnalisées.
* Entreprise américaine de conseil et de recherche dans le domaine des techniques avancées.

Les 4 V de la data

Selon de nombreux spécialistes, la plupart gestionnaires et économistes, l’on peut définir la notion du Big Data par la règle des 4V : le Volume, la Variété, la Vélocité et la Véracité*.
* Source IBM.

La collecte de data : le volume

LE VOLUME

Avec une quantité de data 300 fois plus importante qu’en 2005 prévue en 2020, le volume est la principale caractéristique du Big Data. Provenant à la fois des entreprises comme des particuliers, ces données augmentent 4 x plus vite que l’économie mondiale.

La collecte de data : la variété

LA VARIÉTÉ

Images, vidéos, voix ou encore textes, la diversification du numérique et des usages d’internet a permis aux données de se diversifier. Pourtant, avec autant de sources, seulement 20% des données sont structurées puis stockées.

La collecte de data : la vélocité

LA VÉLOCITÉ

Reçues sous forme de flux, les nouvelles données se répandent en un rien de temps et peuvent être analyser sans qu’il soit indispensable de les entreposer dans une base de données. Grâce à un total de 18,9 milliards de connections en réseau dans le monde, chaque activité réalisée sur Internet est traquée avec précision.

La collecte de data : la véracité

LA VÉRACITÉ

La principale problématique du Big Data réside dans l’exactitude et la fiabilité des données récoltées : 27% des entreprises avouent notamment ne pas être certaines de l’exactitude des données qu’elles collectent. Bien que de nouvelles technologies permettent de faciliter la gestion des données, leur véracité reste un enjeu majeur.

Pourquoi collecter ?

Sans nul doute, une approche plus qualitative ! Grâce à la collecte de données, l’entreprise développe une vision à 360°, de ses clients mais également de son écosystème. Selon une étude du Cap Gemini, 61% des entreprises sont conscientes de l’utilité du Big Data en tant que « moteur de croissance à part entière ». En effet, les dirigeants ont compris qu’utiliser rapidement et facilement les données disponibles et de qualité leur permettait d’appréhender les attentes de leurs clients et d’apporter ainsi davantage de réponses pertinentes.

Permettant d’adapter de plus en plus aux besoins des consommateurs les offres commerciales, la collecte de données se veut être une réelle source d’amélioration pour les consuméristes. Quant aux entreprises, de nombreuses ressources sont désormais mises à leur disposition pour proposer des contenus personnalisés à leurs clients et favoriser un échange efficient. Avec 43% des entreprises s’étant déjà réorganisées ou restructurées présentement pour exploiter le potentiel du Big Data*, le marché de la data n’en est qu’à ses débuts.
* Source Cap Gemini.

Vous voulez connaître nos offres de collecte ? C’est par ici !